Noviciat

Dans le chapitre qu’il réserve à l’accueil des candidats à la vie monastique (RB 58), saint Benoît recommande que l’on réserve à ces derniers un espace spécifique où, placés sous la vigilance paternelle d’un « ancien », « ils méditent mangent et dorment ».Le noviciat est ainsi le lieu où, sous la conduite d’un « père-maître », les candidats à la vie monastique reçoivent une formation à la fois humaine, intellectuelle et spirituelle. Ils apprennent à se connaître eux-mêmes, à « aimer les lieux et les frères » et, ainsi, en réponse à l’appel entendu, ils se préparent, pendant au moins cinq ans, à prononcer un jour librement leur engagement à suivre pour toujours le Christ dans une voie humble, chaste et pauvre, au service de Dieu et de leurs frères.

Devenir moine


(C) 2008 - Tous droits réservés

Imprimer cette page