À la fin du noviciat, si tu te sens prêt à te donner entièrement au Christ et à t'engager dans la communauté par la profession monastique, tu en feras la demande au Père-Abbé. Avec les membres de son conseil pastoral, il examinera ta demande, avant de la soumettre au vote de la communauté.
Si la communauté se prononce favorablement, tu seras alors admis à prononcer les vœux monastiques de stabilité, d’obéissance et de conversion de vie pour une période d’au minimum trois ans. En signe de cette étape, tu recevras alors le scapulaire noir en lieu et place du scapulaire blanc.
Commence alors ce qu’on appelle habituellement la période du « monasticat ».
Durant cette période de ta formation humaine, spirituelle et intellectuelle, « qui continue et complète de façon moins structurée et sur un temps plus long ce qui a été réalisé auparavant », jeune profès, tu apprendras à agir davantage d'après les critères intériorisés de la vie monastique et tu seras invité à vivre « une participation plus large aux activités et aux responsabilités de la communauté » (cf. Statut de la Formation, § 39).
C’est le temps d’un enracinement plus fort au sein de la communauté des frères. C’est le temps du « Viens et persévère ».